paillourte en construction

Paillourte, vers l’infini et au delà

Allô la terre, ici… la Jeannette !

Voilà 2 mois que la construction de ma paillourte est entamée et qu’elle occupe une part importante de mon quotidien.

La météo et les énergies présentes m’ont permis de bien avancer jusqu’ici :

  • les perches constituant la charpente ont été écorcées, poncées et huilées,
  • le soubassement de briques posé sur un lit de mortier,
  • les pré-cadres des ouvertures taillés, assemblés et fixés,
  • les dormants de mes ouvertures créés en ateliers de menuiserie,
  • la charpente montée « à blanc » pour évaluer la solidité de l’ensemble des perches…

Et me voici aujourd’hui quasiment arrivé à la fin de la constitution des murs !

Durant les semaines à venir, nous (moi et les énergies présentes) poserons le dernier rang de bottes de paille des murs et nous assemblerons ensuite la charpente réciproque, bel et surprenant édifice-clé de la mise en œuvre du toit.

La suite…? J’en parlerai en temps voulu : à ce moment précis, j’essaye de focaliser sur les choses accomplies et à venir très prochainement !

Je tenais à remercier les personnes passées me soutenir d’une façon ou d’une autre, de leur investissement, leur curiosité et parfois (souvent ?) leur patience face à mes doutes.

Un merci particulier à Célina, « bottes-modèle » assidue, dont l’énergie contribue grandement à l’avancée de ce chantier depuis un mois et demi maintenant.

Au plaisir d’accueillir d’autres personnes et de transmettre et échanger sur ce mode de construction…

Par ailleurs, je tenais à partager une référence à tous ceux que la construction en bottes de paille peut intéresser et qui constitue (en plus du suivi de Gurun), une base solide sur laquelle m’appuyer dans ma démarche: « Bâtir en Paille » d’André de Bouter

couverture livre bâitr en paille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*